E. QUENAULT, R. CODE & A. DUBOSC
E. QUENAULT, R. CODE & A. DUBOSC

COMMENT S'EST DEROULEE LA FONDATION ?

Tous les renseignements fournis par ceux qui ont vécu à l'époque de la fondation.

 

Nous résumons et classons tous les détails précis.

 

Il existait en 1911, un club sportif des sourds-muets auquel nos vétérans faisaient partie; malheureusement, l'entente n'était pas cordiale.

 

Ce fut à l'origine de la scission en 1916. Parmi eux figuraient les frères QUENAULT.

L'aîné Eugène, plus taciturne que jamais proposa à son frère Marcel la création d'une société sportive réunissant tous les anciens de l'Institut National des Jeunes Sourds Muets de Paris.

Ce dernier était indifférent au début mais voyant que la camaraderie des anciens de l'Institut Gustave Baguer (Asnières) n'existait pas, en comprit la nécessité.

Et les deux frères commencèrent à mener la propagnade parmi les camarades de classe et jusqu'à l'Institut National même, ils firent pression sur les jeunes scolaires, parmi eux entre autres LE BERRE, RUELLAND, etc...

 

Le premier comité fut constitué sous la présidence d'Eugène QUENAULT ; mais que s'est-il passé ? On l'ignore.

Néanmois le comité continua de maintenir ; les participations aux compétitions sportives furent engagées sans que la société fusse déclarée officiellement à la Préfecture de Police et les résultats s'avéraient défavorables, mais rien ne décourageait les adhérents jusqu'au jour où le remaniement fut intervenu au 30 septembre 1917 par assemblée générale.

Albert DUBOST fut élu président avec la participation de Raoul TEXIER, Marcel QUENAULT, et Raymond CODE. A leur mandat, ils mirent en oeuvre à régulariser la situation de la société.

Ce ne fut que plus tard, le 24 octobre 1917, qu'elle fut déclarée officiellement sous le nom de l'Etoile Sportive des Sourds-Muets. Le titre fut trouvé par M. SAVINA, cette publication parut au Journal Officiel en date du 25 octobre 1917